Tour d'informatique medicale

Étape 2 Martigny – Camischolas (Sedrun)

L’étape d’aujourd’hui était la plus difficile de tout le Tour de Medizininformatik, car Joshua a dû monter à environ 3’000 mètres d’altitude (dont 2 cols) avec son vélo.

Très tôt dans la matinée, il a pu interviewer Pierre Alain Schnegg, le directeur de la santé, des affaires sociales et de l’intégration du canton de Berne, au sujet de l’informatique médicale. Joshua s’est assis pour l’interview dans un endroit calme et il a mené l’interview par téléphone. Immédiatement après l’interview, il m’a appelé avec beaucoup d’enthousiasme : Tout d’abord, l’entretien s’est bien déroulé sur le plan technique, bien qu’il se soit fait par téléphone, que Joshua était dans les montagnes et que M. Schnegg était dans le train. Ensuite, Joshua était très enthousiaste pour l’interview, car la conversation avec M. Schnegg était très excitante et M. Schnegg s’est avéré être un grand partisan de l’informatique médicale. De plus amples informations sur l’entretien seront données ultérieurement.

L’interview d’aujourd’hui était donc déjà feit et « seul » le défi sportif restait à relever : après l’ascension constante et le vent contraire dans la vallée, Joshua a dû gravir le col de la Furka, puis le col d’Oberalp. Le père de Joshua a conduit spécialement au col de la Furka et a pris de très bonnes photos de Joshua pendant l’ascension. Et ce que Joshua ne savait pas : au sommet du col, quatre amis et supporters en tenue jaune de l’informatique médicale avec appareil photo, drone et banderole BFH attendaient. Quand Joshua est arrivé en haut du col, il était tellement surpris et extrêmement heureux de la surprise ! Le soutien de sa famille et de ses amis l’a vraiment aidé à surmonter le défi sportif d’aujourd’hui.

Après le Furkapass, il a pu descendre un peu, puis il est arrivé au col d’Oberalp, qui, heureusement, n’était pas aussi raide et long que le Furkapass. Et puis il s’est rendu rapidement à vélo au village de Camischolas, car il faisait très frais entre-temps et quelques gouttes de pluie s’étaient déjà enregistrées.

À Camischolas, Joshua a pu dîner avec son père et a ensuite passé la nuit dans un petit hôtel.

Voici les superbes photos du père de Joshua et la vidéo que Joshua a tournée lors de sa deuxième journée

(PS : Je sais, les bagages que Joshua avait avec lui n’ont pas l’air gros, mais c’est lourd ! Les baggages contiennent les choses les plus importants pour la conduite et les entretiens. )

Une courte vidéo sur l’arrivée au col de la Furka se trouve encore sur la page Facebook und Instagram du cours d’informatique médicale du BFH.

One thought on “Étape 2 Martigny – Camischolas (Sedrun)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.